Projects

Street-paper invader
Initialement j’utilise le papier découpé pour produire des pochoirs me permettant de peindre à la bombe aérosol de multiple exemplaires durables.

Dans le projet Street Paper Invader, l’idée est d’inverser complètement le travail. A savoir, utiliser le papier découpé pour produire un exemplaire unique extrêmement fragile et donc éphémère en raison de l’agressivité des rues. Son but est de nous rappeler la fragilité de la vie des espèces dans nos environnements urbains.

Les adoptables

Ce projet peut être vu comme une évolution naturelle du projet Street-Paper Invader. A l’image de l’adaptation des espèces, la fragilité du papier découpé a évolué vers la robustesse du plexiglass. En plus d’être plus résistant il permet aux passants un décrochage facile, afin que les œuvres migrent dans de nouveaux environnements.

Back-door project

Puisqu’il me semble impératif de trouver une échappatoire, une issue de secours à la disparition de nombreuses espèces vivantes, voici ma série de peinture animalière sur des portes dérobées.

Sarah2g2 Project

Je suis peintre mais aussi docteur en informatique. J’ai pu me programmer un Intelligence Artificielle street-artiste maintenu connue sous le doux nom Sarah2g2.

En savoir plus sur Sarah2g2